Taxe foncière non bâti par foyer de Montpellier (34000)

La taxe foncière sur les propriétés non bâties de Montpellier est due par les propriétaires ou usufruitiers de propriétés non bâties de cette commune, au 1er janvier de l'année d'imposition. Elle est encaissée par les collectivités territoriales.

Les taux de la taxe de Montpellier sont votés par les collectivités territoriales. Son montant s'obtient en appliquant ces taux à la base d'imposition. Depuis 2011, la région et le département ne perçoivent plus la taxe foncière sur les propriétés non bâties.

En 2014, le montant de la taxe foncière (ou impôt foncier) non bâti par foyer de Montpellier s'est élevé à 3 €, toutes collectivités confondues, contre 5 € en 2002, ce qui représente une évolution de -34.98%.

La commune de Montpellier est classée en position 688 sur 36296 au niveau national, 11 sur 1537 au niveau régional et 5 sur 343 au niveau départemental.